Critique Whisky: Ichiro’s Malt – Chichibu On The Way 2015


Chichibu On The Way 2015 - Full Shot

Nom: On The Way
Distillerie: Chichibu
Région: Saitama
Type: Single Malt
Age: ~7 ans
Fûts: Mizunara + divers
Taux d'alcool: 55.5
Contenance: 70cl

Nez: Assez ronde, l'attaque démarre à pleine puissance sur la céréale et le végétal avec de l'orge maltée, du foin humide et de l'herbe coupée. La suite associe la fraîcheur de la menthe à l'acidité des fruits (passion, pomme croquante, poire). Pour terminer, les fleurs (colza, lys) s'opposent au poivre blanc dans un semblant de miel. Étonnante concentration et complexité.

Palais: Puissant et vif. L'attaque est sur les fruits secs caramélisés, réminiscente des chouchous ou des pralines des rues de Londres. La suite part en territoire plus austère, plus noir, délivrant à pleine puissance notes de chocolat, de café, de cappuccino sous-poudré d'un voile de muscade. La fin de bouche, à la crête d'une montée en puissance, nous amène sur la prune, la pomme et la nectarine épicés de piment d’Espelette.

Finition: Très longue et concentrée. On y retrouve le cappuccino et surtout les épices pimentés, en conjonction avec l'apparition d'écorce de pamplemousse apportant de l’amertume à ce cocktail.

Conclusion: Très beau travail d'Ichiro. Encore. J'avais manqué la première édition, et je suis très content de ne pas avoir manqué la seconde! Puissance, complexité, équilibre... les trois ingrédients sont là pour célébrer cet espèce de Work In Progress, ce On The Way, cet pré-expression qui deviendra peut-être en 2018, après encore deux années de maturation, le premier 10 ans d'age de la distillerie de Chichibu.


Johnnie Walker Green Label – 15 ans

Retour du Green Label de chez Johnnie Walker ! Ce blended malt avait apparemment été arrêté internationalement en 2012, avant de reprendre en début d’année.

J’ai eu l’occasion de le goûter lors de l’ouverture de la toute premiere boutique The Whisky Shop en France, à Paris, distributeur exclusif français de la bouteille pendant quelques mois. Je dois dire que j’ai été tout de suite assez séduit, et même plutôt étonné par cette expression, au point de m’en être procuré une bouteille ;-)

Les single malts qui composent ce blend sont :

  • Talisker: “The Power”
  • Linkwood: “The Finesse”
  • Cragganmore: “The Heart”
  • Caol Ila: “The Mystery”

À mon verre!


Johnnie Walker Green Label - Full bottle shot

Nom: Green Label
Propriétaire: Diageo
Distillerie: Talisker / Cragganmore / Linkwood / Caol Ila
Embouteilleur: Johnnie Walker & Sons
Type: Blended Malt Scotch Whisky
Age: 15
Taux d'alcool: 43%
Contenance: 70cl

Couleur: Ambre

Nez: Riche, puissance modérée, plutôt rond. L'ouverture parait bien fraîche, malgré ce riche fruité juteux qui s'empare des premieres sensations nasales: pommes, poires, reines claudes... La fraîcheur est donc apportée par une tourbe fine, légère et florale qui nous ramène des saveurs mentholées, de la citronnelle, de la violette, un peu de colza pour un côté légèrement miellé. Niveau épices, une pointe de cannelle vient sublimer les fruits. Très beau nez. Complexe, fin et équilibré. Le second nez est plus épicé.

Palais: Puissance moyenne. L'attaque est ronde et s'ouvre sur une ribambelle de fruits frais : pommes, poires, pêches blanches... Le palais subit ensuite une transformation vers les agrumes (citron, pamplemousse, orange) qui amènent avec eux une belle amertume en crescendo vers la fin de bouche. En parallèle, on retrouve la très belle tourbe du nez, tourbe qui fait vraiment la différence et qui amène avec elle une belle fraîcheur florale : légère menthe, cyprès, mousse, sapin... Encore une fois, à l'image du nez, très beau palais: fin, complexe, équilibré.

Finition: Assez longue sur des fruits confits, de l'amertume d'agrumes et une fine fumée d'épines de sapin.

Conclusion: Très beau, vraiment. On a ici un très bon rapport qualité prix, et un whisky qui pourrait faire une belle introduction à la tourbe. Il me fait un peu penser au "Pure Malt White" de chez Nikka (que j'affectionne particulièrement): fraîcheur, tourbe légère et fine, fruits frais, bonne complexité, équilibre, finesse... Vraiment beau. Bien joué Johnnie Walker!


Lagavulin – Islay Jazz Festival 2015

Échantillon numéro 5 de la dégustation à l’aveugle organisé par notre ami de chez Malts & Co en Juin 2016.

 


Lagavulin - Islay Jazz Festival 2015

Nom: Lagavulin - Islay Jazz Festival 2015
Propriétaire: Diageo
Distillerie: Lagavulin
Embouteilleur: Signatory Vintage
Région: Islay
Type: Single Malt
Fûts: Refill American Bourbon casks & European oak Bodega casks
Taux d'alcool: 55.4
Contenance: 70cl

Couleur: Or pale

Nez: Ardbeg ? On dirai de l'Ardbeg. Puissance moyenne. Ça démarre sur une merveilleuse tourbe maritime qui délivre des arômes d'algues, de poisson fumé, d'iode et de feu de camp sur la plage. Superbe. On continue sur du chocolat noir, de la poire, de la pomme, du réglisse et de l'anis. Magnifique nez, tout en finesse et complexité. Le second nez est plus austère, avec du réglisse, du bois brûlé et du chocolat noir plus prononcé. Le fait de rajouter un peu d'eau ne change pas vraiment l'équation.

Palais: Ouai, Ardbeg. J'espère que je ne me plante pas car je donne l'impression d'être sûr de moi, mais ça peut-être tellement traître ! ;-) Plus puissant que le nez, et sec. Les arômes explosent en bouche. Ça démarre sur de l'anis et de la cendre de feu de camp, pour ensuite enchaîner sur de l'iode et de la pomme. Vraiment puissant. On enchaîne sur le citron et le pamplemousse. Très complexe. Quelques gouttes d'eau ramènent l'alcool à un degré plus gérable, fait ressortir des fruits et donne l'impression d'un meilleur équilibre.

Finition: Très longue avec un arôme permanent de cendres, suivi de zeste de citron et de pamplemousse.

Conclusion: Magnifique ! Il y avait clairement pas assez de centilitres dans la fiole pour lui faire honneur. Alors... Ardbeg ?


Bunnahabhain 25 ans – Artist #3

Échantillon numéro 4 de la dégustation à l’aveugle organisé par notre ami de chez Malts & Co en Juin 2016.


Bunnahabhain 25 years old - Artist #3

Nom: Bunnahabhain 25 years old - Artist #3
Propriétaire: Burn Stewart Distillers
Distillerie: Bunnahabhain
Embouteilleur: Signatory Vintage
Région: Islay
Type: Single Malt
Age: 25
Fût numéro: 1873
Fûts: Bourbon hogshead
Taux d'alcool: 49.2
Contenance: 70cl

Couleur: Vin blanc

Nez: Vineux ! Ça donne l'impression qu'un vieillissement partiel ou complet en fût de vin rouge a eu lieu. Le nez commence sur des notes très prononcés de cacao et de chocolat au lait Van Houten. La suite vire sur la framboise, la fraise, la mure et prend une tournure légèrement pâtissière et crémeuse. J'adore, vraiment. Ça continue encore, avec une pointe d'acidité de citron, un peu de vanille, du cuir ciré et un subtil mélange d'épices divers. Très complexe et très équilibré, malgré l'impression initiale très vineuse. Superbe nez.

Palais: Assez crémeux et moyennement rond en bouche. Même impression initiale de vieillissement en fût de vin rouge. Les notes initiales sont identiques et collent parfaitement au nez : chocolats, fruits rouges, patisserie. En supplément, des jolies saveurs d'expresso montre le bout de leur nez. Superbe. Bonne puissance et richesse, au dessus de la moyenne. Bon équilibré également, qui tend légèrement vers les épices à la toute fin du palais, mais rien d'alarmant.

Finition: Long sur le cuir, des épices (clou de girofle, réglisse), du chocolat, du café... vraiment chouette.

Conclusion: Superbe. Vraiment superbe. Ça me fait beaucoup penser au "Raasay - While we wait", expression que j'avais adoré, mais la couleur n'est absolument pas la même. Super complexité et équilibre, puissance parfaitement maîtrisé, c'est clairement ma plus belle découverte de cette dégustation à l'aveugle. Un pavé dans la mare : Armorik ?


Glentauchers 30 ans – Artist #1

Échantillon numéro 3 de la dégustation à l’aveugle organisé par notre ami de chez Malts & Co en Juin 2016.


Glentauchers 30 years old - Artist #1

Nom: Glentauchers 30 years old
Propriétaire: Pernod Ricard
Distillerie: Glentauchers
Embouteilleur: Signatory Vintage
Région: Speyside
Type: Single Malt
Age: 30
Fût numéro: 11839
Fûts: Wine treated butt
Taux d'alcool: 58.5
Contenance: 70cl

Couleur: Or

Nez: Puissant et sec. Démarre sur des fruits frais du verger (pomme, poire, pêche, ...) avec des épices puissantes en parallèle : cannelle, bois brûlé, cuir, réglisse. C'est un nez très vif et riche, avec du punch. On continue ensuite sur des agrumes amères (citron, pamplemousse), puis sur l'orge maltée pour enfin finir sur du bon miel de colza (et du colza tout court aussi d'ailleurs).

Palais: À l'image du nez, l'attaque est vive et sec. Elle démarre étrangement sur des fruits secs, ce que ne laissait pas présager le nez. On a donc de l'amande, des noix, des noisettes. On continue ensuite sur du fruité intense composé de raisin, d'ananas grillé et de prune. Très très chouette. On gagne en rondeur sur le milieu / la fin de bouche. Du côté des épices, on est sur du clou de girofle, du réglisse avec éventuellement du poivre noir et du chocolat noir amer.

Finition: Relativement longue sur les épices et les fruits.

Conclusion: Très chouette (je sais, j'aime tout en ce moment). Belle complexité, équilibre moyen sur une expression pleine de vivacité comme je les aime. Il se passe pas mal de choses, certaines plus subtil que d'autres. Aucune idée de la provenance, les dégustations à l'aveugle c'est vraiment l'enfer ;-)


Glenlivet 30 ans – Artist #1

Échantillon numéro 2 de la dégustation à l’aveugle organisé par notre ami de chez Malts & Co en Juin 2016.


Glenlivet 30 years old - Artist #1

Nom: Glenlivet 30 years old - Artist #1
Propriétaire: Pernod Ricard
Distillerie: Glenlivet
Embouteilleur: Signatory Vintage
Région: Speyside
Type: Single Malt
Age: 30
Fût numéro: 9641
Fûts: Bourbon hogshead
Taux d'alcool: 49.8
Contenance: 70cl

Couleur: Or pale

Nez: Moyennement puissant. Le début est frais et proche du distillat avec des notes mentholées et de sapin, mais aussi d'orge maltée qui amène une rondeur modérée bienvenue. La suite est épicée avec une pointe de vanille, de poivre noir et de réglisse sur un lit de banane verte. Finalement, on arrive sur de la gourmandise avec du caramel mou, de la prune et des brugnons pochés. Bien équilibré, complexité moyenne mais suffisante.

Palais: Modérément puissant, avec une attaque mi-sec qui va s'arrondir sur la suite du palais. Celui-ci démarre sur les fruits jaunes de toutes sorte qui continuent à gagner de la puissance par la suite. En parallèle, on a pas mal d'épices qui donnent du piquant: poivre, piment d’Espelette, clou de girofle, réglisse. On retrouve encore un semblant de fraîcheur mentholés. Complexité moyenne et bon équilibre.

Finition: Assez long sur les fruits jaunes, le réglisse, la menthe fraîche.

Conclusion: Très sympa, c'est clairement le genre d'expression un peu fraîche et sans trop de prise de tête que je pourrai boire lors de "fortes" chaleurs. Aucune idée de la provenance, mais ça m'a l'air assez jeune.


Glenfiddich 30 ans

Échantillon numéro 1 de la dégustation à l’aveugle organisé par notre ami de chez Malts & Co en Juin 2016.


Glenfiddich 30 years old

Nom: Glenfiddich 30 ans
Propriétaire: William Grant & Sons
Distillerie: Glenfiddich
Région: Speyside
Type: Single Malt
Age: 30
Taux d'alcool: 43
Contenance: 70cl

Couleur: Ambre

Nez: Rond et gourmand. Le nez démarre sur des fruits rouges (fraises, framboises) avant de rapidement continuer sur une note ronde assez dominante que je n'arrive pas à nommer (bien que je suis persuadé de la connaitre). Pâte d'amande peut-être ? Ce qui est sûr, c'est que c'est très gourmand, voir même pâtissier avec des tartelettes à la fraise, de la crême patissière, du chocolat au lait, de la canelle, éclair à la vanille. Très très chouette. L'arrière plan est épicé, mais tout en nuance et finesse avec un subtil mélange de bois, cuir et réglisse. Nez très beau en tout cas, moyennement puissant avec un bel équilibre et une certaine richesse. Le second nez est plus acidulé, avec peut-être une note de pomme (mais c'est possible que je divague...).

Palais: Moyennement puissant, crémeux. Très fruité au départ, on retrouve les fruits rouges du nez auquel s'ajoute des touches acidulés de prunes et citrons. Le suite est très porté sur le chocolat au lait, du style éclair en chocolat encore. Tout comme le nez, c'est une expression vraiment bien équilibré que l'on retrouve. La fin de bouche est sur les épices, mais je dois m'arrêter là, j'ai mal gérer la quantité de la fiole, je n'ai plus rien ;-).

Finition: Moyennement longue, sur du chocolat noir amer, et des notes gourmandes de fruits rouges.

Conclusion: Très belle expression avec un super nez et une bouche agréable, bien que peut-être un peu en retrait niveau complexité. Mais honetement je n'ai pas trouvé que ce soit tant un problème que ça, tant c'est agréable à boire. Équilibré de bout en bout, puissance parfaitement adapté. Difficille de dire la provenance, mais je tente le coup quand même... J'avais eu une petite idée sur Kavalan au nez, mais j'ai vite changer d'avis pour Arran.


Critique whisky : Raasay – While we wait

Hey, ça faisait longtemps ! J’ai été un tant soit peu occupé avec mon mariage qui approche, sa préparation et tout ça…

Enfin bref, aujourd’hui je vais écrire la critique d’un des premiers embouteillages de R&B distillers, où le R signifie Raasay (une petite île sur la côte Est de Skye, juste en face de Portree), et B signifie Borders, une région au sud d’Edinburgh.

R&B distillers sont en train de construire une distillerie dans chacun de ces endroits, mais aucune des deux distilleries n’est encore active. “Mais que se trouve donc dans la bouteille ?”, pourriez-vous me demander.

Il s’agit en fait d’un blend de deux single malt d’une distillerie (non révélé… serai-ce la plus proche, Talisker ? :-P), un malt tourbé et un nom tourbé. R&B distillers les a mélangé pour nous puis les a fini dans des fûts de chêne français ayant contenu du vin rouge de Toscane “de trois vignobles qui produisent du Cabernet Sauvignon, et du Cabernet Franc” (source: leur site).

Leur but est, comme il nous le conte, de démontrer leur capacité à produire du whisky.

J’ai eu la chance de tomber dessus au bar du “Scotch Whisky Experience” durant ma dernière visite à Edinburgh en février dernier où Alasdair Day lui-même, le cofondateur de R&B distillers, présentait cette bouteille ainsi qu’une autre (Borders, un single grain). Si ma mémoire ne me joue pas de tour (je ne parierai pas dessus), il m’a indiqué que ce whisky est assez jeune (aux alentours de 5 ans).

Il m’a immédiatement plu et par chance, comme c’était mon anniversaire, mes supers ami(e)s me l’ont offert :-)

Bon commençons, c’est pas tout ça mais cette couleur m’attire bien plus qu’elle ne le devrait :-)


Raasay - While we wait

Nom: While we wait
Embouteilleur: R&B Distillers
Type: Single Malt Scotch Whisky
Age: Jeune (~5 years ?)
Fûts: Vin de Toscane (en chêne français)
Taux d'alcool: 46%
Contenance: 70cl

Couleur: Rosée

Nez: Rond et modérément puissant. Les fûts de vin rouge ont vraiment marqué l'expression dès le départ, lui conférant des notes gourmandes de tartelette à la fraise, de clafoutis à la cerise avec de la bonne crème pâtissière, de fruits rouges et un arrière plan de chocolat blanc. Ça continue encore sur les fruits avec de la prune, du fruit de la passion et un léger raisin. Ça reste étonnement assez léger, avec un peu de fraîcheur apportée par de la citronnelle et du citron. C'est un nez marqué par le contraste, alors que nous entrons maintenant dans un territoire plus lourd, presque animal, avec du cuir, du bœuf séché, du cacao et des grains de café torréfié. Très grande complexité, un nez qui se différencie bien de la concurrence. Il y a vraiment de tout dedans, bien que la tourbe reste assez timide à ce stade, et se dévoile uniquement sous la forme d'une légère odeur de bruyère en arrière plan (qui devient plus important dans le second nez). Superbe nez.

Palais: Puissant, comme attendu, mais plus sec par contre. Il démarre sur les mêmes notes de fruits rouges que le nez, avec le côté pâtissier en moins et une tourbe végétale et florale inattendue sur le milieu du palais qui délivre une marée de réglisse, fumée de bois, poivre noir, mousse et clou de girofle. Fort heureusement, cette tourbe ne prend pas le dessus sur les fruits rouges qui restent plus que présents et accompagnent cette tourbe magnifiquement. La jeunesse se fait sentir, mais je trouve rarement ça désagréable. Des fruits rouges, des fruits rouges, encore des fruits rouges. Au fait, est-ce que je vous ai dis que je sentais des fruits rouges dans ce whisky ? Vraiment délicieux. D'autres fruits arrivent, mais je m'arrête là.

Finition: Longue et vigoureuse sur la fraise, la mûre, le poivre noir et une fumée florale omniprésente.

Conclusion: Ok, je vais le dire... Meilleure découverte cette année jusqu'à maintenant (Je sais... elle a commencé il y a à peine ~2 mois). Un nez génial avec beaucoup de complexité, de l'équilibre et de l'élégance. Le palais est plus vif, mais c'est ce que je préfère et cela ne se ressent pas trop sur la complexité. La finition en fûts de vin rouge est peu commune même si elle est en voie de le devenir (pas de Tuscan par contre !) , et elle fournit un whisky sensiblement différent qui fonctionne à merveille. Je pense que je n'avais jamais senti autant de fruits rouges dans un whisky avant celui-là, qui est de plus très bien accompagné par cette tourbe florale. Je ne sais pas si je me suis laissé influencé par le fait que cette bouteille m'a été offerte comme cadeau d'anniversaire, ainsi que par la dégustation précédant l'achat à Edinburgh, mais je ne pense pas. Vous aimez les whiskys complexes, vifs, différents ? Alors achetez ça. Ils voulaient montrer leur capacité à produire un whisky, et bien pour moi, c'est très réussi. J'ai hâte de découvrir ce qu'ils vont nous offrir dans le futur.


(English) Whisky Advent Calendar day 24 : Douglas Laing – Invergordon 50 years old (1964, cask 2)

And here we are, the last of the last days of this Whisky Advent Calendar.

I know, three days late but with all the drinking and feasting, I wanted to be in perfect condition for the final tasting.

The calendar proved both a pleasing experience, thanks to the myriad of awesome drams and good discoveries, and a challenging one to keep the rhythm of drinking, describing and posting some tasting notes of each daily expressions since the first of December.

And of course the best has been kept for today, December the 24th, in the form of a 50 years old single grain from the Invergordon distillery, bottled by Douglas Laing as a part of their “Xtra Old Particular” range.

This sounds promising !

PS : I know, all the samples are not on the picture… Santa Claus used some to pour a bit of his own bottles as a present to a few people :-)


Whisky Advent Calendar day 24 : Douglas Laing - Invergordon 50 years old (1964, cask 2)

Nom: Xtra old Particular - Invergordon 50 years old (1964, cask 2)
Propriétaire: Whyte and Mackay Ltd
Distillerie: Invergordon
Embouteilleur: Douglas Laing & Co
Région: Highlands
Type: Single Grain Scotch Whisky
Age: 50 years old
Fût numéro: 2
Taux d'alcool: 43%
Contenance: 3cl

Couleur: Bronze

Nez: Epitome of elegance and subtlety. Start on awesome baked apples topped with some salted butter caramel. Behind that we get some old library / book scent, followed by a load of grapes (makes me think of some cognac), molasse (makes me think of rum ;-), pineapples and mango. The background is made of leather and polished wood. Oh so complex.

Palais: Rich and elegant. Starts on a load of sweet and juicy fruits (apples, pomegranate, peaches, grapes again) and some tarte tatin. There is some darker notes behind : molasses again, burned caramel, leather and a little tiny bit of cloves. This is excellent, very balanced, complex and complete. More fruits now with orange marmalade and a point of lemon juice. This is so good. One last mouthful to have, I'm stopping the notes here !

Finition: Medium / long on grapes, peaches, leather and dark (very dark) chocolate at the end.

Conclusion: What's a better way to finish this calendar seriously ? This is a marvelous whisky, I wish I had more to enjoy and I also wish I tasted this blind to prove to people that it's not the label talking.


(English) Whisky Advent Calendar day 23 : Glenfiddich 18 years old

Second to last day before Christmas, I name December the 23rd.

And today we have some Glenfiddich, a distillery that has quite a “bad” reputation among whisky lovers for their supposedly “basic malts”.

I admit I shared this view until a recent tasting organised for “Le Cercle Glenfiddich” at the prestigious hotel “Le Meurice” in Paris, where we only tasted and rediscovered the standard range (ie. without any single cask or limited edition).

Passed the initial disappointment at the discovery of the available bottles for the tasting, I have to admit I quickly changed my mind and that their “standard” offering actually pleased me and changed the bad and misguided perception I had of it. This was quite a memorable and pleasant tasting, both taste buds wise and social wise (wasn’t it Greg ?).

A special mention to the 15 years old distiller’s editions that had been specially chilled / frozen to go with some awesome dessert. What a discovery it was ! Makes me remember to buy one and put it in the freezer to surprise some friends with :-)

So here we go, Glenfiddich 18 years old, and I’m pretty sure I will like it as I did last time.


Nom: Glenfiddich 18 years old
Propriétaire: William Grant & Sons
Distillerie: Glenfiddich
Région: Speyside
Type: Single Malt Scotch Whisky
Age: 18 years old
Taux d'alcool: 40%
Contenance: 3cl

Couleur: Amber

Nez: Rich and elegant. It starts on nice honey next to poached peaches, pears and tarte tatin. Later on, we have some pineapples, grapes, plums and some faint cinnamon. Sweet and gorgeous nose. Really balanced and complex.

Palais: Oily. Stay on the same elegance as the nose. Begins with some banana, light pepper, licorice. Dark chocolate then appears followed by burnt caramel, peaches, grapes, plums and oranges.

Finition: Medium on grapes, lemon zest and oranges.

Conclusion: Not a perfect dram (does that exist ?), but that's damn well good and awesome ! Now, if we could have this at 46% at least, I would sign up immediately ;-)